Les pancakes ! Qui ne raffole pas de ces délicieuses petites douceurs épaisses et moelleuses ? Les pancakes méritent bien qu’on en connaisse un peu plus sur eux.

Le mot est anglais : il est formé de « pan », qui signifie « casserole », et de « cake », qui veut dire « gâteau ». Le pancake est effectivement une sorte de gâteau poêlé, comme une crêpe, et c’est un mets typique du nord de l’Amérique. On l’associe traditionnellement au sirop d’érable, mais il existe mille et une façons de le préparer et de l’accompagner. Son histoire tient presque à la légende, comme de nombreux plats traditionnels.

L’origine du pancake est communément attribuée aux émigrés en provenance des états allemands et des Pays-Bas qui s’installèrent en Amérique du Nord au XVIIIe siècle. En néerlandais, on trouve effectivement le terme « pannekoek » et en allemand, « Pfannkuchen ».

Cependant, l’origine de ce plat semble remonter à la nuit des temps et se confondre avec l’histoire de la crêpe elle-même, puisqu’on trouve déjà en Grèce antique des recettes de crêpes. Cela n’a rien d’étonnant, car crêpes, galettes, pancakes sont composés de l’ingrédient de base de l’alimentation, la farine de froment. Ensuite, chaque peuple a développé la recette à partir des ressources disponibles.

Le pancake actuel a une histoire moins lointaine : on trouve des recettes similaires dans l’Europe médiévale. Il semble qu’on battait parfois le blanc des œufs pour obtenir une pâte aérée. Mais l’ajout d’un agent levant est bien plus récent.

Parce que le pancake est élaboré à partir de farine, c’est un aliment nourrissant, idéal pour bien démarrer la journée, pour terminer un repas léger ou pour combler les petits creux de 16 heures.

Le pancake peut également vous accompagner tout au long du repas à la place du pain et pourquoi pas, constituer le centre d’intérêt du dîner, façon « pancake partie » !

Son immense avantage est sa facilité et sa rapidité de préparation, ainsi que son faible coût.

On peut préparer les pancakes comme plat sucré ou salé et les servir aussi bien avec du miel, du chocolat fondu, diverses compotes, de la confiture, du sucre roux qu’avec des œufs, des saucisses, du bacon…

Le pancake aime les mariages inattendus, comme les pancakes au saumon fumé ou aux légumes !

En outre, la recette de base elle-même supporte d’être simplifiée à l’extrême si votre réfrigérateur est quasiment vide : il existe ainsi des variations sans lait ou sans œufs. A l’inverse, le pancake peut être sans cesse perfectionné, avec des blancs en neige, du yaourt, de la farine de châtaigne…

Chaque pays s’est approprié le pancake et le décline selon ses habitudes alimentaires. Il ne vous reste plus qu’à trouver la ou les recettes qui vous correspondent le mieux !